Make your own free website on Tripod.com

COOP AMARYLLIS
présentation

 

 

Vivre à la coopDevenir membreInscription

HISTORIQUE


photo: Martine Berger

La coopérative d'habitation Amaryllis abrite depuis environ quinze ans trente-trois ménages répartis dans trois bâtisses. Les premiers membres de la coopérative emménagent dans leurs logements en octobre 1985. Mais les premières démarches remontent à 1980, lorsque douze personnes, anciens membres de la coopérative d'alimentation et de vie communautaire Les Petits Oiseaux et de la société Auroville Québec, se rencontrent afin d'accéder à des logements à la fois abordables et habitables. S'ensuit une période de discussions idéologiques, à la suite de quoi, le 1er avril 1981, une charte est rédigée et le nom Amaryllis est adopté.

Novembre 1981. LaVille de Montréal offre en bail emphythéotique le bâtiment situé au 2135 Gilford à un groupe du projet de coop l'Entre-Gens, qui, à la suite d'une scission, vient s'affilier au groupe Amaryllis et dépose dans la corbeille de mariage cette bâtisse anciennement construite pour servir de résidence aux soeurs qui enseignaient à l'école voisine.

Avec le soutien de Richard Audet, du Groupe de Ressources Techniques (GRT), la coop engage de jeunes architectes dynamiques pour rénover la vieille résidence des soeurs et construire un deuxième bloc selon le modèle de logement social de la SCHL. Le chantier durera de mars 1984 à décembre 1984.

Pendant ce temps, plusieurs membres fondateurs cohabitent tant que bien que mal dans la Maison des Cinq : jeunes et vieux, anglophones et francophones, mamans, enfants, chien, chat, souris, perruche, poissons... un bel exercice de vie communautaire!

Haut de la page

VIVRE À LA COOP

Vivre en coopérative, c'est d'abord et avant tout s'impliquer dans un comité et assumer sa part de ce qu'il y a faire. Pas de propriétaire, ou: le propriétaire c'est nous, ça veut dire penser autrement parce qu'il n'y a personne à blâmer. C'est aussi le respect de l'autre et de la communauté, ce qui ne nie pas la liberté individuelle, même, au contraire...

La coop Amaryllis regroupe un nombre élevé de créateurs de plusieurs disciplines (photographie, céramique, peinture, musique), d'universitaires (linguistique, littérature, communications) et d'enseignantes (ce doit être le voisinage de l'école)... Et cetera, et cetera.


photo: Martine Berger

Nous avons la chance de bénéficier d'un comité d'aménagement extérieur entièrement composé de fées aux mains vertes (dos raqué). Tout l'été, dans la cour paysagée qui sépare les deux bâtisses et qui fait le tour du terrain, c'est le barbékiou perpétuel et le championnat de pétanque toutes catégories, au milieu des arbres fleuris, de la rocaille et des fines herbes. La petite place du village.

Il y a beaucoup de jeunes à la coop Amaryllis: traditionnellement, le nombre de mères célibataires y a toujours été très élevé (mais nous avons tout de même quelques familles à deux parents, ça existe encore). La cour accueille donc aussi bien les petits qui jouent sur le portique que les ados de la première génération qui se se rencontrent autour des tables de pique-nique.

Nous avons aussi une terrasse sur le toit, qui offre une superbe vue du Plateau Mont-Royal, de la montagne et, au loin, du mont St-Hilaire. On y est aux premières loges pour observer les feux d'artifice de La Ronde, et aussi la danse des étoiles et des nuages...

Vivre à la coop, c'est participer :

Haut de la page



DEVENIR MEMBRE


rien.gif (101 octets)photo: Martine Berger

La coop Amaryllis vous plaît?

Cliquez ici pour en savoir plus long
sur la façon de devenir membre.


Haut de la pagePage d'accueilInscription

Historique Vivre à la coopDevenir membre

Écrivez-nous! Téléchargez notre formulaire d'inscription

Les coopératives d'habitation du Québec Page de la concierge



Mise à jour: décembre 2002